Devenir Pilote de Drone Professionel

Le drone a conquis ses lettres de noblesse et de nombreux pilotes souhaitent de nos jours en faire une activité à plein temps.

Il y a ceux pour lesquels piloter un drone est un loisir et il y a les autres qui envisagent d’en faire un métier.

Que vous soyez dans l’une ou l’autre des catégories, vous devrez passer par l’apprentissage, mais, en ce qui concerne le télé-pilote professionnel, il vous faudra commencer par une formation au pilotage et obtenir votre certificat d’aptitude théorique de pilote civil ou militaire il faudra suivre ce cursus:

Pour les télé-pilotes:

  • Se former pour obtenir le brevet théorique de pilote civil et militaire avec celui d’ULM. Il vous faudra vous inscrire à l’examen théorique de pilote.
  • Chaque aspirant pilote devra valider son inscription à l’examen théorique de pilote qu’il devra obtenir, cependant pour les pilotes envisageant de travailler en scénario S4, une licence est exigée.
  • Obtenir la déclaration de niveau de compétences (DNC) afin d’avoir les autorisations nécessaires pour pratiquer. De plus, il faudra pouvoir faire preuve de sa possession auprès des autorités.
  • Vous devez avoir une DNC de l’exploitant, mais si vous en êtes cet exploitant, vous ferez, alors, une auto-déclaration que vous garderez précieusement pour pouvoir la présenter à toute demande des autorités.
  • Les aéronefs pesant plus de 25 kg (sauf les aérostats captifs), se doivent d’obtenir une attestation de compétences auprès des Directions de la sécurité de l’aviation civile interrégionales (DSAC I R) territorialement compétentes.

Pour les télé-pilotes:

  • Il faut écrire et tenir un manuel d’utilisation et d’entretien et le présenter à toute réquisition des autorités.
  • Si votre drone n’est pas de série, l’obtention d’une attestation de conception est obligatoire. Elle doit être délivrée par la Direction technique de la navigabilité et des opérations (DSAC/NO/NAV) en tant qu’attestation de conformité d’un aéronef particulier à une attestation de conception de type.
  • Enfin se faire remettre des marques d’identification (aéronef de plus de 25 kg) pour une attestation de conception de type par le pôle DSAC/NO/NAV.

preparation au vol avant seance shooting

Organisation de l’exploitant

  • Un manuel d’activités particulières (MAP) doit être tenu à jour et à disposition des autorités si besoin est.
  • Dès le début de l’activité, celle-ci doit être annoncée aux DSAC IR (dont les compétences sont territoriales) et renouvelées tous les deux ans.
  • Au mois de janvier de chaque année calendrier, un constat annuel d’activité est attendu par la DSAC IR (territorialement compétente).
  • Lors d’un incident advenu en service, il faut le porter aussitôt à la connaissance des pôles DSAC/NO/NAV et DSAC/NO/OH.
  • Enfin, la souscription à une assurance professionnelle est requise.

Réalisation d’une mission

Vous serez soumis à des impératifs avant de faire voler votre drone.

  • Si vous envisagez de survoler une zone peuplée, je vous informe que vous devrez prévenir la préfecture territorialement compétente avec un préavis d’au moins cinq jours ouvrables.
  • Si vous avez l’intention de voler hors vue ou à plus de 50 m haut au-dessus d’un emplacement d’entrainement militaire de l’aviation civile, vous serez tenu de prévenir au plus tôt l’avant-veille du jour J et au plus tard à 17 h la veille.
  • L’accord des comités régionaux de gestion de l’espace aérien est nécessaire si vous envisagez une activité permanente et si elle doit avoir lieu à plus de 150 mètres, il vous sera demandé de vous en référer à la DSAC IR territorialement responsable.
  • Dans les cas 1) d’un vol à proximité d’un aéroport, 2) au dessus d’un espace dit protégé ou 3) dans un espace aérien dont le survol est réglementé (c’est le cas des zones interdites, réglementées ou dangereuses, CTR – espace aérien contrôlé), l’accord de l’autorité compétente s’impose.
  • Dans le cas d’un aérostat captif autonome, c’est à dire non surveillé ni par un opérateur ni au téléphone, son utilisation doit être portée à l’attention de la DSAC IR territorialement autorisée.

Le site en ligne www.developpement-durable.gouv.fr. reprend toutes les explications et démarches à accomplir développées dans cet article.

Certains changements étant prévus au cours de la prochaine année (mi 2018), je vous engage à lire ce texte www.amateursdedrones.fr/marche-du-drone-fin-2016/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s