Voyager avec son Drone – Tout ce qu’il vous faut savoir !

Voyager c’est avant tout découvrir de nouvelles destinations et de nouveaux paysages et la tentation est toujours présente pour tout droniste d’amener son oiseau en avion avec soit ! Avant votre départ, il est toujours bon de vous renseigner sur la réglementation en vigueur pour l’utilisation de drones civils une fois sur place ainsi que les règles fixées par votre compagnie aérienne pour le transport.

Pouvoir emporter son drone avec soi est un luxe que de nombreux voyageurs/backpackers se payent de nos jours. A vous les panoramas grandioses, les selfies dans des coins pittoresques et les videos fun entres amis que vous partagerez sûrement sur les réseaux sociaux !


preparez votre sac de transport pour drone

Avant votre départ, il est bon de vous renseigner via internet ainsi qu’auprès des autorités locales compétentes (ambassades, offices de tourisme…).

Le point positif ici est que la plupart des pays touristiques n’ont pas encore tous adoptés de législation propre à l’utilisation d’aéronefs télépilotés, ce qui devrait vous laisser une marge de manoeuvre confortable sur la plupart des destinations.

Si jamais vous ne trouvez pas d’infos concernant votre destination, vous pouvez toujours vous reposer sur Google et trouver un forum de pilotes locaux ou carrément contacter des pilotes de drones professionnel sur place qui vous donnerons bien souvent de meilleurs conseils que l’administration en place….

Tous les pays ne traitent pas les drones de la même façon !

  • Certains pays les bannissent ou sont sur le point de les bannir totalement.
  • Certains pays demandent une autorisation pour voler
  • et enfin de nombreux pays ne sont pas très regardants et autorisent leur utilisation sans restrictions particulières.

Note : Il est difficile de vous proposer une liste precise ici, les lois évoluants constamment dans de nombreux pays.

Respectez les règles générales suivantes :

  • Ne volez pas en ville
  • Ne survolez pas les personnes ou les propriétés de trop près.
  • Volez à vue pour éviter tout problème
  • Ne dépassez pas les 120-150 metres qui correspondent bien souvent aux limites d’altitude maximale fixés par l’aviation civile
  • Evitez les abords d’aéroports et les zones militarisées

Transport de votre drone en avion

Les multirotors sont avant tout de simples appareils électroniques avec batterie et ne posent aucun problème particulier aux compagnies aériennes si vous respectez leurs consignes.

Il est ici important de bien séparer le drone de ses batteries qui sont l’element qui peu poser problème de part leur composition hautement dangereuse et leur nature instable.

Les batteries lithium rentrent dans la catégorie des produits dangereux et représentent un risque potentiel pour l’avion dans lequel vous vous déplacez. Votre drone pourra ici voyager dans un sac en soute mais vos batteries devront rester en cabine avec vous !


les batteries lipo peuvent faire de gros degats

Les batteries lipo peuvent faire de gros dégâts

L’ Association internationale du transport aérien (IATA) a mis en place des règles précises concernant le transport de batteries au lithium et il est important de les connaitre pour éviter tout mal entendu et problème une fois à l’aéroport. Il serait dommage d’avoir à vous séparer de votre compagnon juste avant d’embarquer non ? Voici ce qu’il vous faut retenir.

Les conditions de transport d’appareils électroniques et de leurs batteries varient en fonction de :

  • l’énergie en watt/heure (Wh) produite, pour les batteries de type lithium ionique, polymère, lithium iron phosphate (LiPo, qui nous intéressent ici), etc. ;
  • la quantité en grammes (g) de lithium pour les batteries au lithium métal, alliage au lithium…

Il est par ailleurs important de protéger des courts-circuits les bornes des batteries transportées dans vos bagages en cabine.

Pensez bien à les isoler avec de l’adhésif et stockez-les dans des sacs plastiques, dans leur emballage d’origine ou dans une enveloppe individuelle de type LiPo Guard (sac ignifuge, que je recommande grandement pour le stockage de batteries en général).

Vivant en Australie une bonne partie de l’année, je voyage régulièrement avec mes oiseaux, parfois avec deux ou trois pour des missions bien précises. Je prends en général toutes mes batteries avec moi en cabine et les protège avec des emballages de type Lipo Guard. Je n’ai jamais eu jusqu’à présent de contrôles de mes bagages (je touche du bois ici) mais il est quand même nécessaire de prendre toutes vos dispositions ici en cas de contrôle inopiné.


controle de sac aux frontieres

Malheureusement avec la montée du terrorisme les compagnies aériennes sont de plus en plus regardantes et je crois même que au-delà d’un certain nombre de batteries transportées, les services de sécurité de l’aéroport peuvent trouver à redire….

Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne avant tout départ et dans le besoin, pensez a vous munir d’une copie PDF des documents officiels de l’IATA au cas ou la personne vous contrôlant n’est pas a la page…

D’après l’IATA, la quantité de batteries LiPo < 100 Wh en cabine est limitée à 5 kg par passager donc pensez bien à vous répartir les batteries si vous en avez pas mal et voyagez en groupe !

Pensez aussi à bien vous renseigner en cas d’escales sur votre trajet, le web regorgeant d’histoires croustillantes de dronistes ayant pas mal lutté avec certaines autorités locales en transit.


rsz_1prendre_lavion_avec_son_drone

Une fois sur place

Pas de réglementation? Festival ! Profitez-en un conseil mais ne considérez pas pour autant que tout est permis !

Comportez-vous toujours en professionnel (même si vous ne l’êtes pas officiellement), comme vous le feriez en France (si c’est le cas en France…) et imposez-vous les mêmes règles de sécurité.

Certains pays ne plaisantent pas du tout avec les écarts de conduite et vous pourriez vous attirer des problèmes même si la legislation sur les drones n’est pas vraiment au point dans ce pays !

En règle générale, jouez toujours la sécurité et pensez aux personnes autour : évitez le survol de foules ou d’individus, ne survolez pas les sites “sensibles” ou interdits, volez à vue… Renseigner-vous une fois sur place pour être sûr qu’il n’y a pas d’interdiction particulière. En cas de contrôle, ne jouez pas la carte du touriste niais qui ne connais rien et montrez vous responsable et respectueux des autorités.

De nombreux pays restent (pour combien de temps ?) des espaces de liberté pour les dronistes. Gardez tout de même à l’esprit qu’en cas d’accidents ou de mauvais comportements d’un seul d’entre nous, les drones pourraient être purement et simplement interdits et c’est alors la communauté tout entière qui en pâtirais.

Au niveau équipement

Pensez à vous équiper convenablement pour transporter et protéger au mieux votre investissement pendant votre aventure à l’étranger.

Reportez vous à ma section sac de transport pour en savoir plus !

Pour finir, je dirais qu’il faut être conscient des contraintes qui sont réelles, mais elles ne devraient pas vous empêcher de pouvoir profiter de votre nouvelle destination pour faire des photos et videos en drone !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s